Origines

Le massage thaïlandais s’inspire des pratiques de médecines antiques ayurvédique et chinoise. Ses origines restent énigmatiques, mais les techniques utilisées seraient héritées d’ermites thaïlandais. Le temple de Wat Pho, situé à Bangkok, est considéré comme le lieu de naissance du massage thaïlandais traditionnel. Des similitudes peuvent être trouvées avec l’acupression chinoise, mais il s’agit de pratiques bien distinctes.

Techniques

Le massage thaïlandais se concentre sur toutes les lignes d’énergie du corps. Il s’agit donc d’un massage complet, qui sollicite toutes les parties du corps, et qui nécessite une longue séance. Un massage thaïlandais complet dure entre 2 et 3 heures en moyenne. Le massage est pratiqué au sol, sur un tatami ou une natte, pour donner plus d’amplitude au thérapeute. Il débute généralement par une manipulation de la plante des pieds, pour avoir un aperçu des points forts et des points faibles du corps. Le thérapeute réalise des mouvements de pression sur les lignes et les méridiens, pour rétablir la bonne circulation des énergies dans l’organisme. Il utilise ses pouces, ses coudes, ses genoux et ses pieds pour réaliser les manipulations. Le massé est également actif pendant la séance : une phase d’étirements suit la phase de massage, pour libérer les tensions et régénérer le corps. Il ne s’agit pas d’exercices à proprement parler, mais de mouvements destinés à compléter le travail réalisé sur les lignes d’énergie et les points de pression.

Les vertus du massage Thaïlandais

Traditionnellement, le massage thaï unifie le corps et l’esprit et améliore le bien-être. Le massage thaïlandais peut être employé à but préventif ou à but thérapeutique. Parmi ses vertus, ce massage permet de détendre les muscles, de gagner en souplesse, et de bénéficier d’une meilleure amplitude dans les mouvements. Les pressions et les étirements pratiqués pendant une séance de massage thaïlandais soulagent les tensions nerveuses et les troubles du sommeil.

En Thaïlande, le massage se pratique à titre préventif et thérapeutique.  Il est particulièrement efficace pour traiter les douleurs dorsales, les problèmes de circulation, les maux de tête, les insomnies, les angoisses, la fatigue généralisée, le stress etc. Pratiqué régulièrement il rend la vie quotidienne plus harmonieuse. Traditionnellement, on l’enseigne dans les temples bouddhistes, l’école la plus fameuse étant celle du Wat Po, de Bangkok. Le soin du corps n’est jamais loin de celui de l’âme. D’ailleurs le  massage thaï s’il dénoue les tensions physiques permet également de libérer les émotions négatives.
– Il dénoue les tensions et détend tout le corps
– Il évacue les douleurs liées au stress, et offre une relaxation profonde
– Il apaise le corps et l’esprit (angoisse)…
– Il redonne de l’énergie et du tonus
– Il favorise une bonne circulation sanguine, du système et des organes
– Il stimule la circulation lymphatique
– Il ré harmonise énergiquement les grandes fonctions du corps
– Il élimine les toxines
– Il permet de régulariser le sommeil
– Il assouplit le corps tout entier